30.08.2017, 13:40  

Une historienne, un horloger et un entrepreneur reçoivent le Prix Gaïa

chargement
Depuis 1993, le Prix Gaïa est incarné par une sphère.

 30.08.2017, 13:40   Une historienne, un horloger et un entrepreneur reçoivent le Prix Gaïa

Horlogerie - Le cru 2017 du Prix Gaïa, distinction horlogère décernée par le Musée international d'horlogerie de La Chaux-de-Fonds, est connu. Le jury récompense l'historienne Laurence Marti, l'horloger Jean-Marc Wiederrecht et l'entrepreneur Richard Mille.

Le Prix Gaïa 2017 récompense trois personnalités actives dans le monde de l'horlogerie. Laurence Marti, historienne originaire du Jura bernois, l'horloger Jean-Marc Wiederrecht, fondateur de la société Agenhor, et Richard Mille, fondateur de la marque qui porte son nom et établie aux Breuleux, sont les lauréats désignés par le jury.

"Surpris", disent quasiment de concert Laurence Marti et Jean-Marc Wiederrecht. Richard Mille n'était pas présent lors de la conférence de presse au MIH ce mercredi 30 août. La première a "impressionné le jury par la manière dont elle effectue ses recherches". Le deuxième est crédité d'un "apport créatif dans le registre des complications horlogère, mariant la fonctionnalité à l'esthétisme". Quant au dernier, il est distingué "pour le rôle moteur joué par son entreprise dans la définition, sur la scène internationale, d'une horlogerie suisse de prestige moderne et innovante".

Les lauréats seront célébrés en public le jeudi 21 septembre à 18h30 au Club 44 à La Chaux-de-Fonds.


Top