13.09.2017, 00:01  

Une histoire derrière ces visages

Abonnés
chargement
La guerre en hors-champ.

 13.09.2017, 00:01   Une histoire derrière ces visages

A ce jour, la guerre civile qui ensanglante la Syrie n’a que peu suscité l’intérêt des cinéastes, exception faite de «Eau argentée» (2014), un essai documentaire bouleversant signé Ossama Mohammed.

Réalisateur d’un premier long métrage de fiction, «Le jour où Dieu est parti en voyage» (2009), qui décrivait les derniers jours d’une femme Tutsi victime du génocide rwandais, le cinéaste...

Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top