11.09.2017, 00:01  

Mistral soufflant

Abonnés
chargement
1/6  

 11.09.2017, 00:01   Mistral soufflant

La Provence

La Côte d’Azur constitue la base d’un triangle recelant son lot de perles à collectionner hors saison, lorsque les essaims de touristes ont regagné leurs ruches. C’est le bon moment pour emprunter les chemins de traverse de l’arrière-pays, menant à des bourgs aussi prisés que Saint-Paul de Vence, Brignoles ou Grasse, dont la seule évocation suffit à distiller des...

La Côte d’Azur constitue la base d’un triangle recelant son lot de perles à collectionner hors saison, lorsque les essaims de touristes ont regagné leurs ruches. C’est le bon moment pour emprunter les chemins de traverse de l’arrière-pays, menant à des bourgs aussi prisés que Saint-Paul de Vence, Brignoles ou Grasse, dont la seule évocation suffit à distiller des senteurs de lavande, rose et jasmin. La plupart ne sont distants que d’une vingtaine de kilomètres de Nice ou Cannes… suffisamment, toutefois, pour générer ce revigorant fantasme d’un ailleurs propice à la détente et au farniente dans le chant des cigales.

Les amoureux de la région citeront d’autres «plus beaux villages de France», un label télévisuel particulièrement porteur pour des bourgs haut perchés ou sommeillant au-delà d’une pinède ou d’une oliveraie (voir encadré). On trouvera toujours des puristes pour déplorer leur imagerie carte postale surexploitée par les vendeurs de bougies et savons parfumés, tissus chamarrés et huile d’olive pas toujours locale. Ces prétendus puristes rechigneront à vous livrer leurs dernières adresses secrètes, craignant de les exposer à une popularité ravageuse. Légitime souci, au demeurant.

Golf, tennis, volleyball, etc.

Le Club Med d’Opio, l’un des plus anciens de la collection, vient de faire l’objet d’un lifting à une dizaine de millions d’Euros Ses adhérents ne semblent guère préoccupés par les débats environnementaux de la région. Ce qu’ils viennent chercher dans ce très vaste domaine plutôt bien intégré à son milieu naturel (à 30 minutes de l’Aéroport niçois), c’est le forfait tout compris incluant la pratique de leurs sports préférés (à l’exclusion des activités strictement balnéaires, faute d’accès à la mer).

Pour le reste: plantureux buffets, ambiance décontractée, spa et piscines. S’y ajoute une possible initiation aux disciplines du Cirque du Soleil: entraînement au trapèze, trampoline et autre roue allemande. Originale, la formule «créactive» a déjà fait ses preuves à Punta Cana (République dominicaine). Elle met surtout en évidence le talent et le mérite des professionnels de la piste, lorsqu’on saisit par soi-même les extrêmes exigences de leur art.

Zénitude familiale

Les vacances d’automne peuvent offrir aux parents une parenthèse bienfaisante en les allégeant de leurs tâches et soucis quotidiens. Aux Baby et Petit Club Med, les bambins de 4 à 24 mois – respectivement les 2-3 ans – s’épanouissent dans un cocon favorisant l’interactivité et la découverte. Pour les 4-10 ans, un Mini Club prend le relais avec des jeux d’aventure et diverses activités sportives. Les ados de 11 à 17 ans ne demeurent pas en reste au Juniors’ Club, centré sur leurs intérêts spécifiques.

«On est bien loin du cliché véhiculé par les Bronzés et leur Dirla-da-da!», relève ce couple genevois découvrant les nouvelles tendances du Club autoproclamé «créateur de bonheur depuis 1950» (sic!)…et de relever néanmoins certaines incohérences dans le message délivré par l’entreprise: «Ils nous invitent à nous déconnecter de toute cette technologie qui parasite notre quotidien», relève Madame, qui ajoute: «…mais en même temps, ils offrent de nouvelles expériences de réalité augmentée et de performantes liaisons wifi!». «C’est sans doute qu’il faut contenter toutes les clientèles», tempère Monsieur en sirotant un Pastis sous son parasol.

Rallye écolo

Les détracteurs de la formule Club lui ont longtemps reproché une certaine ghettoïsation. Pour corriger ce travers, on encourage désormais les vacanciers à élargir leur horizon extra muros. A l’inverse, les populations locales sont conviées à certaines activités orchestrées par les GO.

Au départ d’Opio, des véhicules tout électriques permettent d’explorer les environs par de petites routes surplombant les gorges du Loup et la Méditerranée.

On s’arrête à Grasse et Gourdon, dont les demeures anciennes ont été bien conservées à l’ombre d’un imposant château entouré de jardins dessinés par Le Nôtre. Par son positionnement stratégique, le village s’est avéré, depuis des millénaires, un lieu de défense exceptionnel. La reine Victoria lui a rendu visite en 1891. Elle a laissé son nom à la place offrant une vue panoramique sur le littoral, près de l’église.

Y aller SWISS et easyJet relient Genève à Nice en moins de 50 minutes. www.swiss.com; www.easyjet.ch

Séjourner Offres et promotions du Club Med d’Opio sur www.clubmed.ch

Se renseigner www.cotedazur-tourisme.com et www.france.com

Lire Provence (Guide Routard, Hachette)

Infos www.pichonvoyageur.ch

Pratique


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top