12.09.2017, 00:01  

Les Ponts-de-Martel soutiennent le report

Abonnés
chargement
La carte publiée par le comité référendaire.

 12.09.2017, 00:01   Les Ponts-de-Martel soutiennent le report

VOTATION CANTONALE - Les référendaires écrivent que 31 communes voteront non le 24 septembre.

«Nous nous permettons de vous écrire car nous sommes surpris et fâchés de voir notre commune des Ponts-de-Martel associée à la campagne du non au report de l’impôt des frontaliers, sans notre accord.» Au nom de ses collègues de l’exécutif, le conseiller communal des Ponts-de-Martel Didier Barth vient d’écrire un mail plutôt sec au comité référendaire opposé au...

«Nous nous permettons de vous écrire car nous sommes surpris et fâchés de voir notre commune des Ponts-de-Martel associée à la campagne du non au report de l’impôt des frontaliers, sans notre accord.» Au nom de ses collègues de l’exécutif, le conseiller communal des Ponts-de-Martel Didier Barth vient d’écrire un mail plutôt sec au comité référendaire opposé au report de l’harmonisation des impôts des frontaliers.

Le conseiller communal ponlier explique: «Votre comité a, à deux reprises, contacté l’exécutif de notre commune pour tenter de l’associer à ce référendum. Chaque fois nous avons répondu, sans équivoque possible, que nous ne voulions pas y être associés.»

Visiblement cela n’a pas suffi et l’exécutif rappelle donc que «bien que notre commune soit financièrement bénéficiaire en cas de suppression du report, nous avons toujours défendu, sur ce dossier, la cohésion cantonale avant les intérêts particuliers des communes».

Sur son site internet (www.rifront.ch), le comité référendaire publie d’ailleurs une carte des communes neuchâteloises pour montrer que seules cinq d’entre elles (sur 36) seraient touchées par l’entrée en vigueur de l’harmonisation de l’impôt des frontaliers ajoutant une petite phrase qui fait bondir leurs opposants: «Les 31 communes pénalisées qui votent NON», soit non au report de cette harmonisation.

A noter que le 29 août dernier, les représentants de cinq communes des Montagnes (Le Locle, La Chaux-de-Fonds, Les Brenets, Les Ponts-de-Martel et La Chaux-du-Milieu) organisaient une conférence de presse pour soutenir le report de l’harmonisation fiscale. Leur appel était partagé par les communes de La Brévine, des Planchettes, du Cerneux-Péguignot et de La Sagne. Or seules trois de ces neuf communes seraient touchées si le report de l’harmonisation échouait le 24 septembre. nwi


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top