12.09.2017, 00:01  

Cent vingt mètres dangereux pour les piétons

Abonnés
chargement
Portion délicate de la Grande-Rue où l’on aménagera un trottoir  en balcon, faute de place...

 12.09.2017, 00:01   Cent vingt mètres dangereux pour les piétons

LES PONTS-DE-MARTEL - Ouverture du chantier pour créer un trottoir le long de la Grande-Rue.

«Nous allons enfin résoudre ce problème de passage de piétons sur lequel on planche depuis plus de dix ans, tellement la solution n’était pas évidente.»

Le conseiller communal ponlier en charge du trafic et de la sécurité, Didier Barth, annonce le début de travaux sur la Grande-Rue qui traverse les Ponts-de-Martel. Depuis hier, on se prépare à aménager un...

«Nous allons enfin résoudre ce problème de passage de piétons sur lequel on planche depuis plus de dix ans, tellement la solution n’était pas évidente.»

Le conseiller communal ponlier en charge du trafic et de la sécurité, Didier Barth, annonce le début de travaux sur la Grande-Rue qui traverse les Ponts-de-Martel. Depuis hier, on se prépare à aménager un trottoir là où il n’avait parfois qu’une ligne jaune, offrant bien peu de protection aux piétons.

Le but est d’aménager 120 mètres de trottoir au bord d’une route plutôt étroite, d’un peu plus de six mètres de large, et même moins dans un goulet d’étranglement. Ce sera une sorte d’ouvrage, construit, faute de place, en balcon dans la pente sud. Sur trente mètres entre deux immeubles, il faudra rétrécir la route pour faire place au trottoir. A terme, deux voitures pourront toujours y croiser à vitesse réduite – ce sera 40 km/h –, mais un poids-lourd devra céder le passage.

Heureusement, selon les statistiques obtenues par le conseiller communal, il n’y a pas eu d’accident impliquant un piéton sur cette portion délicate de la Grande-Rue, mais de la tôle de véhicules qui s’y sont frottés oui. «Les piétons ne s’y sentent pas en sécurité, surtout les enfants qui vont à l’école 200 mètres plus bas. Il était temps d’y remédier», note Didier Barth. A cet effet, le Conseil général a voté l’automne passé un crédit de 350 000 francs.

Les travaux commencent par l’aménagement de places de parc rue du Collège, pour en compenser d’autres. Pendant la durée du chantier, le trafic sera alterné avec feux lumineux, et le cheminement piétonnier sera détourné au nord. Fin des travaux annoncés pour mi-novembre. ron


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top