11.09.2017, 00:01  

L’amour du livre ne s’est pas noyé

Abonnés
chargement
1/9  

 11.09.2017, 00:01   L’amour du livre ne s’est pas noyé

LE LOCLE - La fête des bouquins a résisté aux nuages pour finir sous le soleil.

«Là où on brûle un livre, on finira par brûler un homme» lançait le président de la Ville, Cédric Dupraz, en citant Heinrich Heine, samedi matin à la Foire du livre du Locle. Une manifestation «qui participe à chasser l’obscurantisme, à transmettre la lumière». Le livre vivra. Un vibrant hommage lui a été rendu par Louis-Georges Gasser, un Louis-Georges...

Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top