11.09.2017, 00:01  

Le Crêt-Vaillant s‘est vaillamment plongé dans le futur

Abonnés
chargement
1/5  

 11.09.2017, 00:01   Le Crêt-Vaillant s‘est vaillamment plongé dans le futur

FÊTE - Le quartier historique du Locle a bien tenu le cap face aux aléas de la météo pour relancer sa kermesse.

Crêt-Vaillant, 10 septembre 3017. «Last minute. Saturne, 99dollars, prix exceptionnel. Vol direct avec la fusée Jurgensen, 15 jours pension complète, hôtel grand luxe».

A cette 10e fête du Crêt-Vaillant, le ton est résolument futuriste. Tout le réseau électrique a...

Crêt-Vaillant, 10 septembre 3017. «Last minute. Saturne, 99dollars, prix exceptionnel. Vol direct avec la fusée Jurgensen, 15 jours pension complète, hôtel grand luxe».

A cette 10e fête du Crêt-Vaillant, le ton est résolument futuriste. Tout le réseau électrique a été piraté. Les robots prennent le pouvoir, Des groupes de résistance s’organisent......

L’équipe d’organisation, notamment Xavier Sandoz et Joaquim Perez, s’était donné un mal fou. Du «chili con alien», des robots qui ravissaient les gosses dans la rue, et au dedans, au Cellier, un vrai robot de Robosphère qui venait prendre les commandes aux tables. Et puis les décors: à base de bouteilles en pet, boîtes de conserve et papier d’alu, c’était l’imagination au pouvoir. La fontaine à absinthe (y compris une absinthe spéciale jeunes dames) marchait très bien aussi, quoique le rapport avec le futur ne frappait pas d’entrée de cause.

Bon, il faisait mauvais temps, on le saura. Samedi dans la journée, on ne pouvait pas dire que la grande foule se pressait. Mais la veille au soir, il y avait du monde pour écouter les groupes. Tony Aellen, dans son stand La Fumerie était très content de la fréquentation de la veille. Non, il n’y avait pas que des gens du Crêt-Villant. D’ailleurs, ceux-là, «ils travaillaient tous! ça n’aurait pas fait beaucoup de monde». Lui-même proclame bien haut qu’il n’y a pas en ville de meilleur quartier que ce Crêt-Vaillant. Même s’il a été forcé de s’exiler dans un autre quartier «parce qu’il n’y avait pas d’appartement à louer pour quelqu’un de tout seul. C’est plutôt familial».

Son stand était cosy, avec une déco qui lui a pris une semaine de vacances, et des canapés confortables obtenus à travers la page Facebook «T’es du Locle si...»

Juste un bug à déplorer: un verre de bière qui a atterri par inadvertance dans la caisse. «Tous les billets flottaient!» Il a fallu faire sécher tout ça. Plus ou moins. Samedi après-midi, certains billets étaient encore humides...

Hier soir, Xavier Sandoz et compagnie s’activaient au démontage. Oui, les organisateurs sont contents, même s’il y a eu plus ou moins de monde. Les vendredi et samedi soirs, les groupes ont attiré leur public jusqu’aux petites heures. L’ambiance était vraiment sympa. Tous les coups de main reçus, y compris de la part des «anciens» de la fête, ont été appréciés. Le but était de redynamiser cette fête du Crêt-Vaillant. Chose faite. A quand la prochaine? D’abord, il faudra voir le bilan Et aussi, aller dormir un peu quand même. cld


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top