01.09.2017, 11:41  

Le centre d'accueil de requérants d'asile de Fontainemelon va fermer

chargement
La Ferme Matile, située à Fontainmelon, va fermer ses portes.

 01.09.2017, 11:41   Le centre d'accueil de requérants d'asile de Fontainemelon va fermer

Asile - Le centre d'accueil des requérants d'asile de Fontainemelon fermera ses portes à la fin de l'année en raison du faible taux d'occupation. Cinq postes seront supprimés.

En raison de la nette baisse du nombre d’arrivées de requérants d’asile en Suisse constaté depuis douze mois et du faible taux d’occupation des quatre structures d’hébergement collectif en exploitation dans le canton, le centre d’accueil de Fontainemelon sera fermé à la fin de cette année. Les quelque quarante requérants d’asile actuellement hébergés à Fontainemelon seront progressivement transférés vers les trois autres structures de premier accueil, ou en appartements.

Cinq collaborateurs du service des migrations verront leur poste supprimé. Ces personnes bénéficieront du soutien de l’administration cantonale dans leurs recherches d’un nouvel emploi, indique le canton dans un communiqué. Pour d’autres, une nouvelle affectation leur sera proposée.

Une diminution de 26%

Depuis une année, le nombre de demandes d’asile déposées en Suisse connaît une diminution de l’ordre de 26%. Ce phénomène s'explique par le niveau relativement faible de débarquements dans le sud de l’Italie ainsi qu’en raison du fait que les autorités italiennes enregistrent systématiquement les personnes arrivées sur le territoire de la péninsule.

Le canton de Neuchâtel, en raison de la présence du centre fédéral de Perreux sur le territoire de la commune de Boudry, bénéficie de compensations en termes d’attributions de requérants d’asile par la Confédération. En conséquence de ces différents facteurs, le nombre d’arrivées dans le canton a fortement baissé et les quatre structures d’hébergement collectif en exploitation dans le canton (Couvet, La Ronde, Tête de Ran et Fontainemelon) présentent depuis plusieurs mois un taux d’occupation inférieur à 60%.

COMMUNIQUÉ

Top