02.09.2017, 00:01  

Le collège de la Fontenelle a grandi

Abonnés
chargement
1/5  

 02.09.2017, 00:01   Le collège de la Fontenelle a grandi

CERNIER - Depuis la rentrée, les élèves disposent de onze salles de classe en plus.

Ces dernières années, les bâtiments scolaires ont poussé comme des champignons à Val-de-Ruz. Dernier en date: l’agrandissement du collège de la Fontenelle, à Cernier, avec l’implantation d’un édifice modulaire d’occasion à l’extrême nord du site. Si les élèves ont pu investir les onze nouvelles salles de classe à la rentrée d’août, l’inauguration s’est déroulée hier soir en présence des...

Ces dernières années, les bâtiments scolaires ont poussé comme des champignons à Val-de-Ruz. Dernier en date: l’agrandissement du collège de la Fontenelle, à Cernier, avec l’implantation d’un édifice modulaire d’occasion à l’extrême nord du site. Si les élèves ont pu investir les onze nouvelles salles de classe à la rentrée d’août, l’inauguration s’est déroulée hier soir en présence des autorités communales de Val-de-Ruz.

Le chantier a commencé ce printemps avec six mois de retard. Pour des raisons de sécurité liées à la présence d’un oléoduc à proximité de l’école, une étude avait dû être menée, en accord avec la Confédération. Une fois établi qu’il n’existait pas de danger pour les élèves, les travaux ont pu être lancés. Ils se sont achevés «à fin juillet», note François Cuche, conseiller communal de Val-de-Ruz.

Le nouvel édifice est composé de dix salles de classe standard, une salle de dessin et un bloc sanitaire. Le bâtiment n’est pas certifié Minergie, mais l’édile a assuré qu’il a été isolé correctement. Et d’ajouter qu’il est relié au chauffage à distance de Cernier-Fontainemelon.

Le bâtiment modulaire d’occasion a été acheté par la commune à Bâle-Campagne. Le Conseil général avait voté un crédit de 2,66 millions de francs en juin 2016. François Cuche n’avait d’ailleurs pas manqué de relever que neuf, le bâtiment aurait coûté le double.

Pas moins de 605 élèves

L’augmentation constante de la population vaudruzienne explique les multiples constructions de collèges effectuées dans la commune fusionnée. Les nouveaux résidents sont principalement des familles, ce qui implique un grand nombre d’enfants en âge de scolarité. Rien qu’à la Fontenelle, pas moins de «605 élèves sont scolarisés cette année, mais plus de 670 sont attendus dès 2018», indique Anne-Christine Pellissier, conseillère communale de Val-de-Ruz en charge de l’éducation.

«Nous avons pu répondre aux besoins de l’école obligatoire au niveau des infrastructures scolaires. En termes d’accueil, nous avons rempli notre mission», poursuit François Cuche. Et le responsable des bâtiments de rappeler que «pendant la première législature de la nouvelle commune, la hausse de la population a rejoint l’équivalent de la population du village de Savagnier», soit quelque 1200 habitants.

Outre l’extension de la Fontenelle, l’agrandissement du collège du Lynx, aux Geneveys-sur-Coffrane, avait été inauguré en décembre 2016 – avec quatre salles de classe en plus. A Dombresson, une structure modulaire avec une salle de classe avait été bâtie, également en décembre dernier. Sans oublier les nombreuses structures parascolaires, dont celle de Montmollin, inaugurée la semaine passée.

travaux à la piscine

L’implantation d’un bâtiment scolaire supplémentaire n’est pas la seule nouveauté sur le site de la Fontenelle, à Cernier. Dans le courant de l’année prochaine, les écoliers devraient bénéficier d’une piscine flambant neuve.

En juin 2016, le Conseil général de Val-de-Ruz s’était prononcé en faveur d’un crédit de 2,5 millions de francs pour l’aménagement d’un nouveau bassin.

Le chantier, qui aurait dû commencer cet été, a finalement été repoussé. «La date exacte pour le début des travaux n’est pas encore définie, mais ils se feront en 2018 si tout va bien, pour une ouverture à début septembre2018», relève Anne-Christine Pellissier, conseillère communale de Val-de-Ruz. D’ici au lancement des travaux, élèves et autres usagers continueront d’utiliser le bassin.


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top