28.08.2017, 00:01  

Pour deux soirs, c’était Val-de-Rue

Abonnés
chargement
1/6  

 28.08.2017, 00:01   Pour deux soirs, c’était Val-de-Rue

HIP-HOP - A Engollon, place au feeling urbain pour le premier Festi’Valderuz.

Aplatir du pissenlit ne fait pas partie des éléments structurants de la culture hip-hop. Mais finalement, les champs d’Engollon se sont très bien prêtés à cette culture urbaine multicarte: tôt dans l’après-midi de samedi, les enfants repeignaient déjà des vieilles bagnoles à la bombe, façon «Pimp my Ride» (une émission américaine ou d’ex-rapers retapent des voitures à l’esthétique typiquement...

Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top