05.09.2017, 00:01  

Peu soutenue, l’élue PLR claque la porte de l’exécutif

Abonnés
chargement

 05.09.2017, 00:01   Peu soutenue, l’élue PLR claque la porte de l’exécutif

Démission sur fond de tensions au sein de la section du Parti libéral-radical des Verrières. Sa représentante au Conseil communal Martine Behrend a démissionné durant l’été. «A regret», commente-t-elle. Son ou sa remplaçante sera élu(e) lundi prochain, lors d’une séance extraordinaire du Conseil général des Verrières (à 20h30 au collège).

Divergences autour du centre de requérants

La désormais ex-conseillère communale...

Démission sur fond de tensions au sein de la section du Parti libéral-radical des Verrières. Sa représentante au Conseil communal Martine Behrend a démissionné durant l’été. «A regret», commente-t-elle. Son ou sa remplaçante sera élu(e) lundi prochain, lors d’une séance extraordinaire du Conseil général des Verrières (à 20h30 au collège).

Divergences autour du centre de requérants

La désormais ex-conseillère communale invoque «de profondes divergences avec les membres de sa section» pour expliquer son retrait. L’annonce de l’arrivée d’un centre fédéral pour requérants d’asile aux Cernets a notamment mis le feu aux poudres au sein de la section. Plusieurs de ses membres avaient publiquement remis en cause le Conseil communal pour sa gestion de ce projet, durant la séance d’information publique ou durant la séance de décembre du Conseil général.

Les autorités avaient à l’époque honoré une clause de confidentialité demandée par les services de la Confédération, communiquant le projet en même temps aux conseillers généraux et à la population. mah


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top