11.09.2017, 00:01  

Schurter termine son incroyable année invaincu

Abonnés
chargement
A Cairns, Nino Schürter a fait la différence dans le dernier tour.

 11.09.2017, 00:01   Schurter termine son incroyable année invaincu

Par ats

VTT - Le Grison a décroché son sixième titre mondial, devant le Tchèque Kulhavy et le Saint-Gallois Litscher.

La Suisse a effectué une vraie razzia sur l’or aux Mondiaux à Cairns, en Australie. Trois Helvètes ont en effet obtenu le titre de champion du monde en cross-country lors d’une journée faste.

A tout seigneur tout honneur: Nino Schurter (31 ans) s’est imposé comme prévu chez les hommes et il a décroché son sixième titre mondial, record absolu. L’incroyable...

La Suisse a effectué une vraie razzia sur l’or aux Mondiaux à Cairns, en Australie. Trois Helvètes ont en effet obtenu le titre de champion du monde en cross-country lors d’une journée faste.

A tout seigneur tout honneur: Nino Schurter (31 ans) s’est imposé comme prévu chez les hommes et il a décroché son sixième titre mondial, record absolu. L’incroyable Grison n’a ainsi pas connu la défaite cette année sur la scène internationale.

Il a devancé le Tchèque Jaroslav Kulhavy de 7’’ et l’étonnant Saint-Gallois Thomas Litscher (28 ans) de 15’’. Ce dernier, ancien champion du monde juniors et M23, a ainsi obtenu le résultat le plus significatif de sa carrière.

Nino Schurter a construit ce nouveau triomphe grâce à une accélération dans le septième et dernier tour. Kulhavy a longtemps mené et imprimé un rythme rapide. «Jaro était très bon aujourd’hui. Mais heureusement, j’ai pu me ménager dans son sillage et j’ai pu éviter une arrivée au sprint. Sur le plat, je n’aurais eu aucune chance contre lui dans cet exercice», a expliqué Schurter.

2017 restera comme un millésime exceptionnel pour le champion olympique en titre. Jamais personne n’a réussi une telle série victorieuse. «La confiance et le calme me rendent fort. Quand je souffre, je sais que les autres souffrent aussi. C’est incroyable, tout roule parfaitement pour moi», a-t-il expliqué.

Revanche éclatante

Souvent décevante dans les grands rendez-vous, Jolanda Neff a pris une revanche éclatante en remportant nettement l’épreuve dames. La Saint-Galloise de 24 ans est partie seule dès le deuxième des six tours et a fini avec une avance de 2’23’’ sur la Britannique Britin Annie Last. La Française Pauline Ferrand-Prévot a pris la médaille de bronze, à plus de trois minutes.

«Je ne sais pas quoi dire, je suis simplement très heureuse», a déclaré Jolanda Neff. Avant d’expliquer la tactique qui avait été mise en place: «Nous avions un plan parfait. Il était important d’être devant dès le début. Cela a fonctionné à merveille.» Ce titre mondial n’est que le deuxième pour une Suissesse, 25 ans après celui de Silvia Fürst. Il est quelque part un peu surprenant, car Jolanda Neff a connu une saison perturbée notamment par une blessure à l’épaule. Mais elle avait démontré avoir retrouvé la forme voici deux semaines, lors de son succès en Coupe du monde à Val di Sole.

Cette médaille d’or la soulage, après avoir manqué le coche lors de précédents grands rendez-vous. «Je sais que cela n’a pas toujours marché comme prévu. Mais il y avait toujours des raisons. Je savais que je pouvais aller vite quand tout est en place», a commenté la blonde Suissesse.

Sina Frei a complété la journée en or pour la délégation suisse en gagnant chez les filles M23. La Zurichoise de 20 ans a devancé l’Américaine Kate Courtney et une autre Suissesse, Alessandra Keller. Celle-ci a effectué une folle remontée après avoir été reléguée en dernière position après un problème mécanique en début de course. ats


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top