28.08.2017, 00:01  

Thomas Lüthi a bien limité les dégâts

Abonnés
chargement
Tom Lüthi était très satisfait  de sa course.

 28.08.2017, 00:01   Thomas Lüthi a bien limité les dégâts

Par ats

MOTOCYCLISME - Le Bernois a pris le quatrième rang du GP de Grande-Bretagne en Moto2.

Le titre mondial s’est éloigné un tout peu plus pour Thomas Lüthi (Kalex) en Moto2. Le Bernois a dû se contenter de la 4e place du GP de Grande-Bretagne, alors que le leader du championnat Franco Morbidelli (Kalex) a fini 3e.

L’Italien possède désormais 29 points d’avance sur Lüthi à six courses de la fin. Les deux hommes seront...

Le titre mondial s’est éloigné un tout peu plus pour Thomas Lüthi (Kalex) en Moto2. Le Bernois a dû se contenter de la 4e place du GP de Grande-Bretagne, alors que le leader du championnat Franco Morbidelli (Kalex) a fini 3e.

L’Italien possède désormais 29 points d’avance sur Lüthi à six courses de la fin. Les deux hommes seront coéquipiers en 2018 en MotoGP, dans le team Marc VDS.

Lüthi se montrait cependant très content de ce résultat. «Tout le week-end a été difficile, et je suis donc hautement satisfait. J’ai piloté à la limite durant toute la course, je ne pouvais pas attaquer.»

Le fait que Morbidelli, qui semblait en début de course devoir gagner ou finir 2e, ait finalement été passé par Takaaki Nakagami (Kalex) et Mattia Pasisi (Kalex) a joué en faveur de Lüthi, qui a ainsi limité les dégâts. «Nakagami et Pasini n’ont pas roulé pour moi, chacun veut gagner. Mais c’est clair que cela m’a arrangé, le championnat reste ouvert.»

Nakagami a signé le deuxième succès de sa carrière après celui conquis à Assen en 2016. Le Nippon s’est ainsi fait un joli cadeau avant de monter en MotoGP la saison prochaine avec une LCR Honda.

Dovizioso irrésistible

Neuvième sur la grille, Lüthi est bien remonté, mais il n’a jamais semblé en mesure de rééditer sa victoire de l’an passé. A part en Allemagne, où il avait chuté, il était chaque fois monté sur le podium cette saison.

Dominique Aegerter (Suter) a quant à lui fini 10e, alors que Jersko Raffin (Kalex) n’a pu faire mieux que 27e. Aegerter, qui s’était montré à l’aise vendredi et samedi, n’a pas confirmé en course. «Je n’ai pas retrouvé le bon rythme», déplorait-il.

Andrea Dovizioso (Ducati) a fait coup double à Silverstone: l’Italien a remporté la course MotoGP et s’est emparé de la tête du championnat.

Dovizioso, qui a gagné quatre fois cette année, a devancé les Yamaha de Maverick Vinales et Valentino Rossi. Ce dernier avait bondi en tête dès le départ, mais il a été dépassé par le futur vainqueur à trois boucles de la fin, puis peu après par son coéquipier.

Marc Marquez a dû abandonner à sept tours de la fin quand le moteur de sa Honda a cassé. Au championnat, il recule au 2e rang, à neuf points de Dovizioso. Vinales compte 13 points de retard et Rossi 26.

L’Espagnol Aron Canet (Honda) a gagné en Moto3, fêtant son troisième succès de la saison. Leader du championnat, son compatriote Joan Mir (Honda) a terminé 5e, mais conserve 64 points d’avance sur Canet. ats


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top