09.09.2017, 00:01  

«En janvier, je ne marchais pas»

Abonnés
chargement
Solane Stephens exulte après son succès, acquis de haute lutte, face à Venus Williams.

 09.09.2017, 00:01   «En janvier, je ne marchais pas»

TENNIS - Finaliste de l’US Open face à Madison Keys, Sloane Stephens est une miraculée.

L’histoire est belle. Elle est de celle que l’Amérique adore. Son héroïne: Sloane Stephens, joueuse originaire de Floride qui, ce soir, disputera la finale de l’US Open contre sa compatriote Madison Keys. Sa première finale, aussi, de Grand Chelem. Sloane Stephens? Une jeune femme que certains imaginaient perdue pour le tennis. Une sorte de miraculée qui, en deux...

Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top