//
 02.08.2015, 19:02

Soutien transitoire après les fusions

chargement

Les communes qui ont fait le pas de fusionner ne doivent pas se retrouver lésées financièrement. Telle est l'inquiétude manifestée par le groupe PDC-JDC au Parlement jurassien, via une motion adressée à l'exécutif cantonal.

«Nous devons constater que pour les années 2009-2010, certaines communes fusionnées verront leur montant de la péréquation financière diminuer alors que d'autres qui renoncent à ces fusions verront leur aide augmenter! (...) Cette situation ne va pas inciter les communes qui mènent actuellement une réflexion relative à de futures fusions à poursuivre.» Sous la plume du député Michel Choffat, le groupe rappelle encore que durant la période de réflexion et d'élaboration des conventions de fusions, l'Etat a toujours assuré de son soutien technique et administratif.

Le groupe demande au Gouvernement de modifier les bases légales, pour que les communes fusionnées bénéficient d'une aide complémentaire, destinée à combler la diminution du montant de la péréquation - due à la fusion - durant une période transitoire. A l'exécutif de répondre. /dwi

Soutien transitoire après les fusions


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

TransportsJura: la RATP veut reprendre les lignes de busJura: la RATP veut reprendre les lignes de bus

EducationNeuchâtel: la HE-Arc ouvre ses portes samediNeuchâtel: la HE-Arc ouvre ses portes samedi

ArchéologieLa main de Prêles n’a pas encore lâché tous ses secretsLa main de Prêles n’a pas encore lâché tous ses secrets

ArtisanatLes Bois: boisselier par amour pour son grand-pèreLes Bois: boisselier par amour pour son grand-père

Question jurassienneVote de Moutier: ouverture d’une enquête pour soupçons de fraude électoraleVote de Moutier: ouverture d’une enquête pour soupçons de fraude électorale

Top