14.01.2020, 12:51

Le Parc du Doubs a installé près de 150 petites structures favorables pour la biodiversité en 2019

chargement
Les tas de bois et tas de pierres, ici sur une exploitation aux Enfers, sont construits avec des matériaux récoltés à proximité des lieux d’installation (pierres issues de l’épierrage des champs, bois issus de coupes de branchages).

Parc naturel Le Parc du Doubs a multiplié la mise en place de tas de bois et de pierres aux abords de champs de la région. Objectif de ces petites structures: être un «coup de pouce» à la biodiversité.

De nombreuses espèces animales et végétales peuvent désormais réinvestir les bordures de champs au Parc du Doubs. En collaboration avec les exploitations agricoles et le WWF, le Parc naturel régional a installé 142 structures «simples, peu coûteuses et favorables à la biodiversité» en 2019, peut-on lire dans un communiqué transmis ce mardi.

A lire aussi : Le Centre nature des Cerlatez et le Parc du Doubs se rapprochent

Ces constructions, s’apparentant à des tas de bois ou de pierres, des haies et des gouilles, sont réalisées à l’aide de matériaux récoltés à proximité des lieux d’installation. Elles permettent à des espèces telles que les salamandres, les grenouilles ou encore des mousses et du lichen, de prospérer.

Encore davantage en 2020

Huit communes membres du Parc, soit la moitié d’entre elles, ont bénéficié du projet. La construction de ces structures continuera de voir le jour en 2020, plus particulièrement sur le plateau des Franches-Montagnes et des Montagnes neuchâteloises, afin que l’ensemble des agriculteurs du Parc puissent bénéficier «de ces coups de pouce» à la biodiversité.

Pour de plus amples informations

Les exploitants intéressés peuvent contacter directement le Parc en envoyant un courriel à info@parcdoubs.ch


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

NatureParcs Chasseral et du Doubs: 1,1 million de francs demandéParcs Chasseral et du Doubs: 1,1 million de francs demandé

AdrénalineUn nouveau kayakiste s’est lancé du haut du Saut-du-DoubsUn nouveau kayakiste s’est lancé du haut du Saut-du-Doubs

ClimatUn an après la disparition du lac des Brenets, le Doubs a retrouvé son débit. Mais pour combien de temps?Un an après la disparition du lac des Brenets, le Doubs a retrouvé son débit. Mais pour combien de temps?

Sport extrêmeIls ont avalé la chute du Saut-du-Doubs en kayak!Ils ont avalé la chute du Saut-du-Doubs en kayak!

Top