12.11.2019, 18:00

«La commune de La Grande Béroche est pauvre en surfaces industrielles»

chargement
Désaffecté depuis janvier 2016, l'hôpital de La Béroche va devenir propriété du canton sous peu.

Le Conseil général de La Grande Béroche a décidé de lancer une étude de faisabilité pour transformer l’ex-bâtiment hospitalier en hôtel d’entreprises.

Des «startuppers» pour succéder aux blouses blanches dans l’ancien hôpital, à Saint-Aubin? L’idée intéresse les conseillers généraux de La Grande Béroche qui ont fait un premier pas lundi soir: par 27 voix contre 8, ils ont accepté une motion du PLR qui demande d’étudier la faisabilité de la transformation du bâtiment hospitalier en hôtel d’entreprises (avec changement d’affectation de la zone). 

«Le parent pauvre du canton»

«La commune manque de structures pour accueillir des entreprises, elle est pauvre en surfaces industrielles», résume le conseiller général PLR Jean Fehlbaum. L’auteur de la motion, Marc-Alain Langel, parle quant à lui de la Béroche comme d’une «région dortoir, pour l’essentiel, qui est le parent pauvre du canton: il y a des parcs scientifiques à Neuchâtel, La Chaux-de-Fonds et sur le Littoral est, mais aucun de ce côté-ci».

Prenant acte de la décision du législatif, le Conseil communal va impliquer la commission de l’économie et de l’énergie et prendre contact avec le canton. «Mais nous n’avons pas beaucoup de marge de manœuvre», tempère Tom Egger, chef du dicastère des bâtiments communaux et énergie, «car le bien-fonds appartient à la fondation de l’ancien hôpital de la Béroche et le bâtiment, propriété du Réseau hospitalier neuchâtelois (ex-HNE), va bientôt passer en mains de l’Etat. Nous pouvons tout au plus donner une impulsion, mais nous n’avons pas de pouvoir de décision dans ce dossier.» En matière de développement économique, il relève qu’un pôle a été créé autour de la gare de Saint-Aubin, mais concède que la commune «ne dispose pas de beaucoup d’endroits où elle pourrait accueillir des entreprises.»

Générer des emplois

Dès la fermeture de l’hôpital, la commune a indiqué au canton qu’elle souhaitait que la nouvelle affectation de la bâtisse soit génératrice d’emplois. Le conseiller communal relève que plusieurs rencontres ont eu lieu à ce sujet avec le conseiller d’Etat Laurent Kurth, la dernière remontant à fin octobre. «Nous avons été proactifs en ce qui concerne l’avenir du bâtiment», dit-il. «Pour l’instant, l’affectation du lieu est hospitalière, mais la commune pourrait valider un changement si les choses devaient évoluer. Evidemment, si nous avions été propriétaires des murs, nous aurions pu investir et avancer…" 

La motion préconise d’impliquer deux commissions (aménagement du territoire-tourisme et économie-énergie) dans la conduite de l’étude de faisabilité et de mener celle-ci conjointement avec les services de l’Etat et le Service de l’économie (promotion économique). Elle précise que le projet d’étude doit aussi porter sur «l’implication de partenaires privés afin d’évaluer l’opportunité d’un partenariat public-privé pour sa réalisation et/ou sa gestion opérationnelle.»
 

Trois fois oui

Autre motion du groupe PLR, la demande d’étude d’implantation d’une ferme solaire sur la couverture de l’autoroute A5 à travers le village de Bevaix a été acceptée par 33 oui contre 3 non. La surface concernée mesure approximativement 30 000 m2 et permettrait, selon les auteurs, d’accueillir plus de 10 000 m2 de panneaux solaires. Le Conseil général a également approuvé la demande de crédit de Fr. 180 000.- pour le remplacement d’un tracteur forestier, ainsi que la motion interpartis en faveur des places de jeux, mais amendée: la précision «dans chaque village» a été biffée. 
 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

SuccessionLa socialiste Patricia Sörensen remplacera le PLR Michel Rossi au Conseil communal de PeseuxLa socialiste Patricia Sörensen remplacera le PLR Michel Rossi au Conseil communal de Peseux

Peseux: une socialiste remplacera un PLR

Le remplacement du conseiller communal PLR Michel Rossi devrait se faire de manière tacite à Peseux. Le groupe Ensemble...

  12.12.2019 18:21
Premium

Cortaillod«Rêve… au fil du temps», telle est la trame du spectacle de The Movement Dance School«Rêve… au fil du temps», telle est la trame du spectacle de The Movement Dance School

Oser se diriger vers ses idéaux

Parce qu’il a réalisé son rêve en fondant The Movement Dance School il y a moins d’un an, Karyl Pais souhaite relater...

  12.12.2019 17:56

CommerceColombier: la filière des essences précieuses échappe à la morosité du marché du boisColombier: la filière des essences précieuses échappe à la morosité du marché du bois

RapUn troisième album pour le Neuchâtelois DissipéUn troisième album pour le Neuchâtelois Dissipé

RapprochementLa fusion de Neuchâtel et ses voisines progresse à grand pasLa fusion de Neuchâtel et ses voisines progresse à grand pas

Top