02.08.2015, 19:02

«La star du match, c'est Tobias Stephan»

chargement

L'équipe de Suisse s'est parfaitement rachetée après sa défaite face à la Biélorussie vendredi (1-2 tab). A Spisska Nova Ves, en Slovaquie, les joueurs de Ralph Krueger ont battu la Slovaquie 3-2 grâce à sa traditionnelle rigueur défensive et, surtout, grâce à une performance magnifique de Tobias Stephan.

«La vraie star du match c'est notre gardien Tobias Stephan. Il nous a permis de rester dans le match dans un premier temps, puis a préservé l'avantage en fin de rencontre.» Le compliment vient de Ralph Krueger, qui a visiblement apprécié la débauche d'énergie du gardien de Genève-Servette, titulaire pour la deuxième fois seulement en équipe de Suisse. L'armada offensive slovaque a continuellement buté sur l'ancien gardien des Dallas Stars auteur de 28 parades sur les 30 tirs qui lui ont été adressés. «Je suis très satisfait de ma performance, mais c'est toute l'équipe qui a bien travaillé pour nous permettre de gagner», s'empresse-t-il de préciser.

Dès les premiers coups de patins, Stephan a dû faire face à une pression constante des joueurs locaux. Sur les deux seules actions suisses du premier tiers-temps, Sandy Jeannin et Raffaele Sannitz ont pu inscrire deux buts et mettre leur formation sur les rails du succès. «Contrairement au match face à la Biélorussie, nous avons plus subi le jeu, principalement à cause des nombreuses pénalités écopées, note Krueger. Toutefois, nous avons mieux su exploiter nos actions de but que la veille.» Visiblement désabusé, le sélectionneur slovaque Jan Filc a préféré invoquer le manque de chance pour expliquer le revers de son équipe. Depuis l'arrivée de Krueger à la tête de la sélection à croix blanche en 1997, il s'agissait du 47e affrontement entre les deux nations.

A la mi-match, Domenichelli écopait d'une double pénalité qui permettait aux hommes de Filc de marquer deux fois par Zigmund Palffy et Ivan Baranka. Alors que le match semblait avoir tourné en faveur des Slovaques, Roman Wick a exploité une merveilleuse passe aveugle de Patrik Bärtschi pour redonner l'avantage à ses couleurs. «Dans les causeries d'avant-match, j'avais insisté sur le fait que nous serions contraints de passer du temps en infériorité numérique, remarque Krueger. Personne ne s'est énervé, ce qui nous a permis de rester concentrés pour reprendre immédiatement l'avantage.»

Lors de l'ultime période, les Slovaques ont pressé tant et plus pour égaliser mais se sont à nouveau cassé les dents sur Stephan. «J'ai particulièrement apprécié l'attitude de mes joueurs qui se sont superbement battus en fin de match pour préserver cette longueur d'avance, insiste Krueger. Ce succès face à une bonne équipe slovaque nous permet de bien conclure notre phase de préparation avant le départ pour le Canada.»

Cette rencontre en Slovaquie était la dernière chance pour les internationaux de se montrer. Nul doute que le dernier rempart des Vernets a marqué de précieux points aux yeux de Krueger dans l'optique d'une sélection pour les Jeux olympiques de Vancouver.

Quoi qu'il en soit, le sélectionneur national n'a rien laissé filtrer de ses futures décisions. «Une tendance se dessine concernant le poste de gardien, effectivement. Mais comme nous sommes toujours dans l'attente de nouvelles précises concernant l'état de Santé de Martin Gerber, je ne peux pas en dire plus pour l'instant.»

Le prochain match de préparation de l'équipe de Suisse aura lieu le 9 février à Winnipeg face à la Biélorussie à une semaine du match d'ouverture face aux Etats-Unis. /si

Slovaquie - Suisse 2-3 (0-2 2-1 0-0)

Zimny Stadion, Spisska Nova Ves (Slovaquie): 3250 spectateurs.

Arbitres: Orszag/Konc; Valach/Stano (Slq).

Buts: 17e (16'36'') Jeannin (Wick) 0-1. 17e (16'47'') Sannitz (Domenichelli) 0-2. 31e (30'29'') Palffy (Hossa, Bartovic, à 5 contre 4) 1-2. 32e (31'23'') Baranka (Radivojevic, à 5 contre 4) 2-2. 35e Wick (Bärtschi, Jeannin) 2-3.

Pénalités: 1 x 2' contre la Slovaquie; 5 x 2' contre la Suisse.

Slovaquie: Stana; Lintner, Baranka; Granak, Strbak; Slovak, Frühauf; Hossa, Bartecko, Palffy; Kolnik, Kukumberg, Bartovic; Cibak, Sejna, Radivojevic; Huna, Zagrapan, Ruzicka.

Suisse: Stephan; Diaz, Furrer; Du Bois, Hirschi; Höhener, von Gunten; Blum, Blatter; Sprunger, Sannitz, Domenichelli; Bärtschi, Jeannin, Wick; Gardner, Romy, Monnet; Stancescu, Savary, Peter.

Notes: la Slovaquie sans Stumpel ni Zednik (ménagés).


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

HOCKEY SUR GLACELe HCC se prend les pieds dans le tapis face à ViègeLe HCC se prend les pieds dans le tapis face à Viège

National LeagueHockey: Genève s’offre une belle victoire, Davos aussiHockey: Genève s’offre une belle victoire, Davos aussi

live
SWISS LEAGUELe HCC cède et se fait renverser par ViègeLe HCC cède et se fait renverser par Viège

Swiss LeagueHCC: Tim Coffman «un peu surpris» par sa suspensionHCC: Tim Coffman «un peu surpris» par sa suspension

HOCKEYLe HC Uni Neuchâtel décroche la victoire de la volontéLe HC Uni Neuchâtel décroche la victoire de la volonté

Top