12.04.2019, 18:00

Télécommunications: on fait le point sur la 5G en 5 questions

chargement
Des antennes 5G fleurissent sur les pylônes à travers toute la Suisse, comme ici dans le canton de Genève.

technologies Où en est l'installation de la 5G en Suisse, quelles villes seront les premières servies ou encore la 5G est-elle déjà has been? Nos réponses à quelques questions sur la télécommunication mobile nouvelle génération.

1. Où en est l’installation de la 5G en Suisse? 

Sur les pylônes, les antennes 5G commencent à fleurir à travers la Suisse. Quelques-unes fonctionnent, mais uniquement pour des tests. L’Office fédéral de la communication (OFCOM) n’a pas encore libéré les fréquences acquises aux enchères par Salt, Sunrise et Swisscom.

 

 

Il ne sera pas simple de déployer de nouveaux émetteurs, car les valeurs limites fixées par l’ordonnance sur le rayonnement non ionisant (ORNI) – dix fois plus strictes que dans l’Union européenne – sont déjà atteintes dans certaines villes. Les opérateurs demandent au Conseil fédéral d’élever ces valeurs limites, «afin que l’économie et la population dans son ensemble et dans toute la Suisse puissent profiter de la 5G», explique un porte-parole de Sunrise dans un article du Temps


2. Quelles sont les villes suisses déjà équipées par Sunrise et Swisscom?

Fin mars 2019, Sunrise annonce 152 villes/localités desservies. Dans un premier temps, l’opérateur va se concentrer sur la fourniture de l’Internet 5G ultrarapide aux clients qui ne disposent pas de raccordement à fibre optique à leur domicile ou au sein de leur entreprise.

 

De son côté, Swisscom veut couvrir plus de 90% de la Suisse avant la fin de l’année. Sur son site, l’opérateur affiche la liste des localités où la 5G est installée, «avec une montée en puissance progressive».

En Suisse romande, on retrouve les villes de Genève et d’Estavayer-le-Lac, ainsi que les localités suivantes, par ordre alphabétique: Buchillon (VD), Champéry (VS), Cossonay (VD), Courtepin (FR), Ecublens (VD), Meyrin (GE), Nyon (VD) et Vernier (GE).

 


3. Et du côté de Salt?

L’opérateur basé à Renens n’a pour l’instant pas annoncé de calendrier au sujet de la mise sur pied de son réseau de téléphonie mobile 5G. Dans son dernier communiqué concernant ce sujet, Salt a fait part de son choix d’équipementier qui s’est porté sur Nokia.  


4. Vaud, Genève et les Verts valaisans réclament un moratoire, y a-t-il danger?

Cette semaine, Vaud et Genève ont demandé un moratoire sur la mise en place de la 5G. Et contrairement à leurs homologues vaudois, les députés genevois ne se contenteront pas des conclusions du rapport de l’Office fédéral de l’environnement sur cette nouvelle technologie. Ils demandent à l’Organisation mondiale de la santé de piloter des études scientifiques indépendantes.

Les Verts valaisans ont également déposé une résolution pour demander au Conseil d’Etat d’agir auprès du Conseil fédéral afin de stopper l’implantation des antennes 5G tant que le rapport sur les risques de leur rayonnement n’est pas rendu par le groupe de travail de Doris Leuthard.

 

 

On ne sait pas encore très bien si l’accumulation d’ondes magnétiques dans l’environnement en nocive pour la santé et quels en sont les effets sur la faune. Les relations de cause à effet n’ont pas encore pu être établies avec certitude. Des études sont en cours. Toutefois, le Centre international de recherche sur le cancer, agence spécialisée de l’OMS, a d’ores et déjà classé les ondes électromagnétiques dans la catégorie des «cancérogènes possibles».

A lire aussi : Différences pour les utilisateurs, risques pour la santé: la 5G, qu'est-ce que ça va changer?

 

5. Après la 5G, la 6G?

Déjà has been la 5G? En tout cas, le président américain affirme dans un tweet vouloir la 6G. Un message de Donald Trump qui sonne comme une provocation dans la guerre technologique qui oppose les Etats-Unis et la Chine. En particulier lorsqu’il s’agit du groupe chinois Huawei.  

Pour rappel, le gouvernement américain est récemment intervenu auprès du gouvernement suisse en raison de la construction du réseau de téléphonie mobile 5G de Sunrise, qui utilise la technologie de Huawei, soupçonné d’espionnage. Les Etats-Unis ont également menacé le gouvernement allemand de conséquences pour la coopération en matière de renseignement au sein de l’OTAN si le savoir-faire de Huawei était utilisé en Allemagne.

A lire aussi : Revue de presse: au menu de ce dimanche, la loi sur l'asile, la 5G et la sécurité ou encore un registre pour les drones

 

 

De son côté, le gouvernement chinois prévoit de démarrer les travaux pour la création du futur G6 dès 2020. Une information qui émane du responsable du groupe de travail sur la 5G au Ministère de l’Industrie et des Technologies de l’information chinois, selon le site Comment ça marche.

Le constructeur sud-coréen LG a également annoncé dans un communiqué de presse l’ouverture d’un centre de recherche sur la 6G, rapporte Phonandroid. La firme travaillera en partenariat avec l’Institut supérieur coréen de science et de technologie (KAIST).


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

InternetDifférences pour les utilisateurs, risques pour la santé: la 5G, qu'est-ce que ça va changer?Différences pour les utilisateurs, risques pour la santé: la 5G, qu'est-ce que ça va changer?

La 5G, qu'est-ce que ça va changer?

Swisscom, Salt et Sunrise ont acheté aux enchères les fréquences nécessaires au développement de la 5G en Suisse....

  08.02.2019 12:52

TélécomsTélécommunications: Swisscom veut couvrir plus de 90% du territoire suisse avec la 5G d’ici fin 2019Télécommunications: Swisscom veut couvrir plus de 90% du territoire suisse avec la 5G d’ici fin 2019

Réseau mobileTélécommunications: Sunrise annonce qu'il couvrira 150 lieux avec la 5G d'ici fin marsTélécommunications: Sunrise annonce qu'il couvrira 150 lieux avec la 5G d'ici fin mars

vitesse supérieureTélécommunications: Salt, Sunrise et Swisscom décrochent la 5G aux enchères pour 380 millionsTélécommunications: Salt, Sunrise et Swisscom décrochent la 5G aux enchères pour 380 millions

Top