Le face-à-face
 20.08.2019, 18:00

Canton de Neuchâtel: taxer les parkings?

chargement
Dans le canton de Neuchâtel, le groupe popvertsol veut taxer les propriétaires de parking pour financer les transports publics.

Transports Le groupe popvertsol au Grand Conseil neuchâtelois a déposé une motion demandant au Conseil d’Etat de développer l’offre et réduire les prix des transports publics en percevant une taxe auprès des propriétaires de parkings. Celle-ci se monterait à 1 franc par mouvement ou 30 francs par mois. La députée suppléante des Verts Christine Ammann et le député PLR Jean-Daniel Jeanneret en débattent.

Christine Ammann: «Une alternative intéressante»

Aujourd’hui, le Conseil d’Etat, inquiet du manque de ressources financières du canton, a mis un frein au développement des transports publics dans le canton. Pourtant ceux-ci sont essentiels à la transition écologique indispensable pour répondre aux urgences climatiques. Chaque habitant de notre canton doit bénéficier d’un accès proche de chez lui à un bus ou un train, et ceci régulièrement même en soirée.

De nombreuses personnes ont fait le choix de ne pas avoir de véhicule ou n’en ont pas les moyens. D’autres, comme les mineurs ou certaines personnes âgées, en sont simplement privées. Cette population doit aussi pouvoir bénéficier de transports efficaces à un prix raisonnable.

La motion déposée par la députation verte propose au Conseil d’Etat de prélever, auprès des propriétaires de places de parc, la modeste somme de 1 franc par mouvement pour financer une amélioration substantielle de l’offre et du prix des transports publics. Si elle est répercutée sur l’automobiliste, cette somme augmentera relativement peu le prix déjà payé. Par contre, elle permettra à ceux-ci d’avoir une alternative intéressante à l’utilisation de leur voiture avec des transports publics efficients.

La qualité de vie dans nos villes et villages, la protection de notre environnement et finalement notre population ont tout à gagner de mesures efficaces visant à encourager le «report modal» soit, le passage d’une mobilité individuelle motorisée à une mobilité collective.

Jean-Daniel Jeanneret: «Ça ne passera pas par une taxe»

L’urgence climatique ne justifie pas de proposer n’importe quoi à l’exemple de ce vert propos: les automobilistes sont invité-e-s à utiliser les transports publics ou à payer un supplément symbolique de 1 franc pour chaque utilisation de place de parcage.

Ce n’est pas une invitation, mais une commination dictatoriale! Et penser que l’usine à gaz (sans effet de serre) nécessaire pour la mise en œuvre, la perception, la gestion et le contrôle de cette taxe qui n’a rien de symbolique va rapporter suffisamment pour financer significativement les transports publics, c’est être naïf ou démagogique.

De plus, les Verts ne disent presque rien des places qui devraient être taxées, or c’est toute la question… Les places imposées aux employés d’une entreprise (ce serait un handicap supplémentaire pour notre économie), celles réservées aux clients d’un restaurant ou d’un commerce (nos amis français se frottent déjà les mains), celles des parkings collectifs des centres-villes qui luttent pour leur attractivité, la deuxième d’un ménage?

D’autre part, nous ne sommes pas tous égaux en regard des possibilités offertes par les transports publics, que l’on habite Les Bayards ou le centre de Neuchâtel, alors que tous les automobilistes seront taxés…

Favoriser le recours aux transports publics ne passera pas par une taxe, mais par la facilité de les emprunter, leur fiabilité, leur interconnectivité et le confort offert; en somme une alliance entre service à la population et vision entrepreneuriale.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

MobilitéPour financer les transports publics, les Verts neuchâtelois veulent un franc pour chaque parcagePour financer les transports publics, les Verts neuchâtelois veulent un franc pour chaque parcage

Top